Page photo d'Edmund et Sophie

Holga 120S

Holga, chère Holga...

Quelques petites choses que les débutants devraient savoir à propos d'Holga

Vous n'avez jamais utilisé une Holga, mais vous avez vaguement entendu parler de ce jouet, ou peut-être l'avez vous aperçu dans une boutique et avez-vous été charmé par son style bubble-gum.  Vous avez peut-être utilisé un appareil 35mm ou digital auparavant, mais jamais rien de tel que cette boîte de plastique.  Vous ne savez même pas comment charger le film de format 120, bien qu'avec quelques minutes d'efforts vous y arriveriez.  Ceci est pour vous.

>>> Visit this page in English.

Pourquoi une Holga?

Quel est l'attrait de ce jouet bon marché?  Il a plusieurs charmes:

Nos photos

Nous avons digitalisé quelques unes de nos photos au Holga; les voici.

À l'intérieur d'une Holga

Composantes d'une Holga

Figure 1

(Schéma basé sur l'illustration de Holgamods.com)
 

Holga 120S est un animal très simple.  C'est un boîtier de plastique muni d'un volet obturateur à ressort et d'une lentille de plastique transparent (1).  Il y a une bague de mise au point rudimentaire (2) attachée à l'objectif; un déclencheur (3) avec une vitesse d'obturation fixe de 1/100 de seconde (environ); une molette d'embobinage manuel (4); une courroie moche attachée à deux petites agrafes à glissière également moches (5); un sabot pour un flash (6) mais pas de griffe pour synchroniser; un viseur (7); un sélecteur pour conditions ensoleillées ou nuageuses (8) qui ne fait absolument rien puisqu'il n'y a qu'une seule ouverture de diaphragme de f/11; et une petite fenêtre au dos de l'appareil qui permet de voir le compte des prises.

Il existe des modèles plus "élaborés", tel que le Holga 120CF (qui comprend un flash); le Holgaroid (qui utilise un film Polaroid); le Holga CFN (qui vient avec flash couleur!); le Woca (une Holga avec une lentille de vitre plutôt que de plastique); et une série de variations sur ces thèmes, y compris le modèle joyeusement ridicule qui comprend une espèce de porte-filtre de style Cokin.  À notre avis, le meilleur choix est d'acheter le modèle le plus simple et le moins cher et de le personnaliser à votre goût, ou d'acheter un modèle bricolé par Holgamods (mais faites ce qu'il vous plait!).

Vous pouvez acheter une Holga 120S pour environ 15$ ou 20$ par l'intermédiaire de Amazon.com; en magasin, ce sera plutôt autour de 20$ à 25$. 

Masque

La Holga sauvage à l'état natif est munie d'un masque de plastique qui produit des photos de format rectangulaire vertical, 4.5 cm de largeur par 6 cm de hauteur.  Dans cette configuration, vous pouvez prendre 16 photos sur un rouleau de film de format 120.  On peut aussi enlever le masque (voir plus loin) pour produires des photos carrées, 6 cm de côté.  Ceci donne 12 photos par rouleau.

Lentille et objectif

La Holga ordinaire est munie d'une lentille de plastique bon marché de style ménisque, d'une longueur focale de 60mm.  Comme pour le moyen format un objectif "normal" (c'est-à-dire qui approxime ce que voit l'oeil humain) a une distance focale d'environ 80mm, la Holga produit un effet grand-angle.

(Le modèle Woca est muni d'une lentille de verre plutôt que de plastique, mais une grande partie du charme de la photo au Holga provient du focus flou produit par la lentille de plastique).

Viseur

Le viseur d'une Holga peut être décrit charitablement comme de style "visée directe".  Il ne vous montre pas ce que la lentille capture réellement, mais pointe simplement dans la même direction.  Il faut utiliser un peu d'imagination pour visualiser la scène en grand-angle et compenser pour le parallaxe.  Ceci signifie aussi que pour concentrer la composition sur un sujet d'avant-plan, il faut s'approcher plus près qu'il ne semble.

Diaphragme

Malgré les deux positions (nuages/soleil!) du diaphragme, une Holga n'a qu'un seul diamètre effectif possible, f/11.  Il y a une ouverture fixe d'environ f/11 montée directement sur l'objectif, et une ouverture d'environ f/8 montée sur un bras mobile.  Malheureusement, le type qui a inventé ce mécanisme ne s'est pas trop creusé la cervelle.  Si le plus petit diamètre est fixe, ça donne quoi d'en avoir un plus large qui se balade?  Les petits débrouillards peuvent suivre les instructions de Mark Hahn en anglais ou celles de T. Escobedo traduites en français par Pask pour installer deux ouvertures différentes pour vrai.

Préparez votre Holga pour la première photo

Principales sources de voilage
Figure 2

Voilage

Il faut vous avertir tout de suite que la Holga n'est pas très étanche à la lumière; si vous ne scellez paz votre appareil, vous aurez du voilage.  Parfois ça donne un résultat sympa, parfois ça gâche une photo.  Avec en plus le fait qu'il n'y a pas deux lentilles (moches) de Holga qui prennent la même photo, on peut dire que les Holgas sont pas mal... uniques.  Vous pourriez essayer un rouleau de film ou deux avant de décider si vous aimez le voilage produit par votre appareil — ou si vous préférez le momifier!  Quant à nous, nos photos ont été grandement améliorées après avoir scellé nos appareils.  Les sources de voilage les plus courantes sont indiquées à la Figure 2.

Pour sceller votre Holga, le ruban adhésif de scène ("gaffer's tape") est le meilleur.  Le ruban d'électricien et le ruban à masquer peuvent fondre par temps chaud et laissent un résidu collant.  Du ruban de premier soins peut faire l'affaire, mais laisse quand même un résidu.

Pellicule

(En construction; en attendant, il y a une bonne photo sur le site du New York Institute of Photography, vers le milieu de l'article).

Figure 3

Le film normal pour la Holga est de type 120 "moyen format".  Comme mentionné ci-haut, votre Holga comprend un masque de plastique qui produit un format rectangulaire vertical donnant 16 photos par rouleau de film, 4.5cm x 6cm (aussi connu comme le format "456").  Nous supposerons pour l'instant que vous utiliserez ce format pour votre premier rouleau de film.  Chaque rouleau de type 120 est enroulé sur une bobine de plastique; votre Holga est munie d'une bobine vide que vous devez monter du côté droit de l'appareil.  Déchirez l'enveloppe de plastique protégeant le rouleau de film neuf, puis retirez le sceau de papier (bague) qui maintient le film enroulé.  Pour charger votre appareil photo, vous devez insérer la languette d'amorce au début du rouleau à l'intérieur de la rainure de la bobine vide, puis insérer le rouleau de film dans le compartiment de gauche (Figure 3).  Enroulez un demi-tour et refermez le dos de votre Holga.

Il vaut mieux charger le film sous des conditions de lumière tamisée, et non au grand soleil, pour éviter de voiler le film.  Certains préfèrent insérer la languette du film dans la bobine vide, puis charger le rouleau, d'autres préfèrent s'assurer que le rouleau est en place puis dérouler une longueur de film suffisante pour l'embobiner à droite.  Une fois l'amorce engagée, enroulez un bout de pellicule sur la bobine de droite pour assurer un peu de tension (jetez un coup d'oeil à la modification "tensioneur").  Fermez le dos de votre appareil photo et scellez les sources de voilage

Symboles sur film Agfa Scala
Figure 4a
Symboles sur film Ilford XP2
Figure 4b
Symboles sur film Kodak T-Max 400
Figure 4c

À présent, embobinez le film grâce à la molette de droite et surveillez la fenêtre au dos de l'appareil; vous verrez bientôt les symboles annonçant que vous approchez du début de la pellicule et de votre première photo.  Tout dépendant de la marque du film, divers symboles peuvent apparaître. 

Par exemple, le film Agfa Scala comporte trois flèches, de taille décroissante à measure que l'on approche de la prochaine photo (Figure 4a), le film de marque Ilford (tel que le Ilford XP2) a des cercles gris pâle de taille croissante entre les numéros de photos (Figure 4b), et le film de marque Kodak (comme Kodak T-Max ou Portra) a de petits logos Kodak (Figure 4c).  Les numéros apparaissent à l'envers, et le 6 et le 9 sont soulignés. 

Notons en passant que les symboles sur le film de marque Ilford sont si pâles et si difficiles à lire qu'ils rendent le film presqu'inutilisable (bien qu'il soit de bonne qualité) avec une Holga.

Compte-vue en position 4.5x6
Figure 5

En supposant toujours que vous utilisez le format 4.5x6, vous devriez voir les numéros au bas de la fenêtre (par défaut), comme à la Figure 5.

Vos quelques premiers rouleaux de film serviront probablement à des expériences pendant que vous vous habituez à ce jouet (et découvrez les sources de voilage).  Et si vous êtes comme nous, tous vos films seront peut-être des expériences, à mesure que vous apprenez et essayez de nouveaux trucs!  Vous pouvez économiser pas mal sur le coût du film en achetant des rouleaux qui ont dépassé la date d'expiration, souvent vendus à moitié prix ou mieux dans les bonnes boutiques d'équipement photo.

Chaque fois que vous insérerez un nouveau rouleau de film, vous devrez déplacer la bobine de gauche, maintenant vide, et la monter du côté droit pour servir à embobiner le nouveau rouleau de film.  Forcer le rouleau plein est généralement emmerdant, et un jour nous briserons probablement la tige de plastique sur laquelle la bobine doit être montée, mais ce drame n'est pas encore survenu.

Photographier avec une Holga

Erreurs fréquentes

Ce sont des erreurs faciles.  Si faciles que vous êtes presque certain de les faire une fois ou deux... ou plus...

Vous voilà averti.  Il est utile de développer (pour ainsi dire) des habitudes; par exemple, si vous prenez l'habitude de toujours avancer le film à la prochaine position après avoir pris une photo, vous serez toujours près à photographier et vous n'aurez pas à vous demander: "Ai-je avancé le film?"

Mise au point

Symboles sur la bague de mise au point

Figure 6

Ce n'est pas très clair à quelle distance les images sur la bague de mise au point correspondent (voir Figure 6, adaptée de Holgamods.com).  Diverses sources donnent des distances différentes; Holgamods donne 0.9 m, 1.8 m, 2.7 m et infini respectivement, alors que d'autres sources donnent 0.9 m, 2.7 m, 4.5 m et trop loin(!), ou 1.2 m, 3 m, 6 m et infini.  Le mieux est sans doute d'expérimenter.

Surimpressions

Surimpression

Figure 7

Un truc amusant que permet la Holga est de jouer avec les surimpositions (Figure 7).  Vous avez cadré un joli paysage, mais la lune est dans ce coin de ciel là-bas?  Pas de problème.  Photographiez le paysage, puis tournez vous vers la lune et pressez le déclencheur une seconde fois pour ajouter la lune.  Vous ferez probablement de telles expériences involontairement en oubliant d'avancer le film entre deux poses.  Qui sait, le résultat peut être intéressant quand même.

Vous pouvez utiliser ce truc pour surimposer plusieurs image d'un objet ou personne en movement, comme un danseur, et créer d'intéressants effets spéciaux. 

Un autre usage et de photographier des objets stationnaires (comme des bâtiments) plusieurs fois en conditions de faible lumière ambiante.  Si vous n'avez pas bricolé votre appareil pour permettre de garder l'obturateur ouvert (tel qu'expliqué sur Argonauta Productions), vous avez une vitesse d'obturation fixe de (plus ou moins) 1/100 s.  Mais si vous continuez à presser le déclencheur, vous laissez entrer un peu plus de lumière à chaque fois!  Bien sûr, s'il vous faut une durée d'ouverture d'une seconde, ça devient un peu ridicule...

Holgarama

Quelques sites Web (Laurent chez h0lg4.org en français, Melisa Taylor et Mark Skorji chez Toycamera.com et Frank Van Riper du Washington Post en anglais) présentent de bonnes explications du "Holgarama", ou panorama au Holga, donc pas besoin de tout répéter ici.  En bref, il s'agit de prendre plusieurs photos contigües avec un peu de chevauchement pour créer un panorama.  Le film de type 220 est très bien pour ceci puisque votre compte sera approximatif de toutes façons.  Notons qu'il faut photographier de gauche à droite, sinon les chevauchements seront dans la mauvaise direction!  Andreas Wolkerstorfer et Pask ont de jolis exemples de Holgaramas.

Types de films pour la Holga

Moyen format type 120

Rouleau de Kodak Portra 160NC 120
Figure 8

Tel que mentionné plus tôt, le format de base pour la Holga est le film de moyen format de type 120.  Il est facilement disponible, presqu'autant que le film petit format de type 35mm (135).  Vous le trouverez en couleurs et en noir et blanc, pour impression ou pour diapositives.  Un rouleau de type 120 ne vient pas dans une cartouche comme le 35mm mieux connu; ce n'est qu'un ruban de pellicule doublé de papier, enroulé sur une bobine de plastique et scellé par une bague de papier.  Il est protégé par une mince enveloppe de plastique (Figure 8).

Bien que la Holga utilise nominalement du film de rapidité (ou sensibilité) 200 ISO, vous aurez probablement de meilleurs résultats avec 400 ISO ou même 800 ISO, plus polyvalents.  Les films couleur et procédé C-41 (CN) noir et blanc sont très polyvalents question exposition.  De plus, le film C-41/CN noir et blanc utilise les même produits chimiques au développement que le film couleur, et peut donc être teinté sépia ou bleu, ce qui va très bien avec le style rétro de la Holga.

Les films négatifs pour impression sont toujours sensibles à une plus large plage d'exposition que les films pour diapositives.  Si vous choisissez les diapositives, rappellez-vous que le film, un fois développé, ne sera pas monté dans des cadres de plastique mais vous reviendra en rouleau non coupé; vous pouvez vous procurer des cadres de moyen format dans une boutique spécialisée et monter vos diapositives vous-même.  Naturellement, ces cadres sont plus larges que les diapositives de format 35mm, et il faut un projecteur spécial ou un adapteur pour les projeter.  Oui, le film pour diapositives noir et blanc Scala manufacturé par Agfa est disponible en moyen format de type 120.

Nous utilisons surtout les films Kodak T-Max 400 et Portra 800 NC parce qu'ils sont disponibles à bon marché dans notre coin mais Ilford, Fuji et Agfa offrent aussi de très bons films.

Moyen format type 220

Voilage sur film 220
Figure 9

Vous entendrez souvent que la seule différence entre les films de types 120 et 220 est que le 220 est deux fois plus long que le 120 et permet de prendre deux fois plus de photos par rouleau (32 photos en 4.5x6 ou 24 en 6x6).  Ce n'est vrai qu'en partie.  Voyez-vous, ce qui permet au film de type 220 de former un rouleau de même taille que le 120 tout en étant deux fois plus long est le fait qu'il ne comporte pas la doublure de papier qui (a) rend le 120 plus étanche à la lumière et (b) affiche le numéro de pose.  Vous pouvez vous servir de film 220 avec votre Holga, mais aussitôt que vous aurez embobiné le film jusqu'à atteindre la portion "noire" (la pellicule!), couvrez la petite fenêtre au dos de l'appareil de plusieurs couches de ruban à masquer, et ne la découvrez qu'une fois le film terminé et complètement embobiné; sinon, vous aurez de sérieux problèmes de voilage (voir Figure 9). 

Servez-vous d'un point de référence tel que la pointe de la flèche sur la molette d'embobinage (il peut être utile de la marquer en blanc).  Si vous photographiez en mode 6x6, comptez un tour complet plus deux déclics (ou un total de 34 déclics) entre les photos.  Si vous utilisez le masque de format 4.5x6, comptez juste un peu moins d'un tour complet (en ramenant la pointe de la flèche là où l'arrière de la flèche se trouvait au départ), soit un total de 26 déclics.  Comptez 24 photos en mode 6x6 ou 32 en mode 4.5x6, puis finissez d'embobiner le reste du film (une longueur de papier protège chaque extrémité du film pour permettre de le charger et de le retirer).

Petit format type 135

Ce type de film est mieux connu comme 35mm (nominal) ou 24mm x 36mm (ses dimensions réelles).  Vous pouvez utilisez le film de petit format de type 135 avec votre Holga en plaçant de petit morceaux de mousse de chaque côté de la cartouche de film; ceci est très bien expliqué en français par Katharsis chez h0lg4.org et en anglais chez holgamods.com.  Le crénelé des perforations produit un effet plutôt joli.  Cependant, il faut rembobiner le film à la main sans l'exposer à la lumière, ce qui est une corvée quand on ne dispose pas d'une chambre noire.  On peut se servir d'un sac étanche à la lumière, mais il faut être plus doué que Sophie pour y arriver...

Tout comme pour le film de type 220, couvrez la petite fenêtre au dos de l'appareil (servez-vous de ruban adhésif) et ne la découvrez qu'après avoir retiré le film pour éviter le voilage.  Comptez un tour complet plus deux déclics (ou un total de 34 déclics) entre les photos.

Polaroid

Vous pouvez aussi utiliser du film de type Polaroid avec votre Holga si (a) vous avez acheté le dispendieux Holgaroid, (b) vous avez acheté le dispendieux dos Polaroid pour Holga après-coup, ou (c) vous êtes aussi débrouillard et habile que Randy de holgamods.com.

Quelques modifications simples

Voici quelques modifications élémentaires pour votre Holga, qui ne demandent aucune destruction!  Même si, comme nous, vous hésitez à percer, découper ou mutiler votre Holga (ou vos doigts), aucun de ces bricolages ne devrait poser de problème.  Et bien sûr, ce ne sont que des suggestions.

Velcro

Plusieurs descriptions et versions du bricolage velcro ("Velcro mod") sont disponibles sur le Web; la plus utile est probablement celle de Rannie Turingan chez Toycamera.com.  C'est celle que Sophie utilise, à un détail près: au lieu de se servir de ruban pour garnir l'extérieur du velcro auto-adhésif, elle utilise du ruban adhésif de scène.  Il n'a pas tendance à peler et il est très flexible.  Cette modification permet d'ouvrir et de sceller le dos de la Holga rapidement et sans anicroche.  La version de Pask chez h0lg4.org est aussi très utile et est en français.  Edmund n'utilise pas cette modification, préférant utiliser du ruban adhésif pour sceller sa Holga à chaque fois.

Tensioneur

Il n'y a aucun mécanisme pour assurer la tension du film, excepté la friction des bobines elles-mêmes.  Après quelque temps, le rouleau de film peut commencer à glisser ou gondoler par manque de tension.  Quelques Holgamanes recommandent de glisser un morceau de carton ou même une lame ressort sous les bobines.  Nous préférons coller un morceau de velcro auto-adhésif, côté doux, just assez large pour se glisser dans la rainure sous chaque bobine.  Il peut avoir tendance à peler avec un peu d'usage, à force de déplacer les bobines, mais il suffit de le remplacer périodiquement.

Couvre-fenêtre

La fenêtre rouge translucide au dos de l'appareil, qui sert de compte-vue avec le film de type 120, est une excellente source de voilage.  Même avec le film 120 et sa doublure protectrice, la fenêtre peut causer des problèmes, et elle gâchera votre film 220 ou 135.

Découpez des languettes de velcro auto-adhésif, côté crochets, d'environ 3 à 4 mm de largeur, et encadrez le pourtour de la fenêtre.  Découpez maintenant un bout de l'autre côté (côté doux) du velcro, juste assez grand pour recouvrir la fenêtre.  Placez un bout de ruban sur le côté collant au dos de cette languette.  Voilà!  Il suffit de peler la section couvrant la fenêtre rouge pour vérifier le numéro de la prochaine prise lorsque vous embobinez le film 120.

6x6 et bulles de plastique

Il y a plusieurs sites Web qui montrent comment découper et ajuster le masque 4.5x6 pour prendre des photos en format 6x6.  Cependant, si vous n'avez pas les outils ou l'espace nécessaires à votre disposition, si vous craignez de vous couper les doigts, ou si vous voulez pouvoir retourner au format 456 de temps en temps, il y a une solution très simple.  Ouvrez le dos de votre Holga, retirez le masque de plastique et mettez-le de côté pour un autre jour.  À présent, il vous faut assurer un peu plus de pression sur le dos du film, ou il gondolera.

Trouvez une de ces enveloppes coussinnées avec des bulles de plastique.  Découpez-en quelques morceaux juste assez grands pour s'ajuster entrer les rails guide-pellicule (les languettes protubérantes) à l'intérieur de la plaque fermant le dos de votre Holga.  À l'aide de ruban adhésif de scène noir mat, attachez les morceauz d'enveloppe au dos de l'appareil, en prenant soin d'orienter les languettes de ruban de façon à ce que la direction du film ne les pèle pas.

Notez aussi les deux ouvertures à l'intérieur de l'appareil juste au-dessus de l'obturateur; une fois le masque 4.5x6 retiré, ces ouvertures peuvent causer du voilage.  Couvrez-les de ruban adhésif de scène noir mat.

Enfin, vous devez maintenant changer le compte-vue afin qu'il montre les chiffres au haut de la fenêtre.  Malheureusement, cette fichue fenêtre est coincée sur une Holga toute neuve.  Utilisez un outil tel qu'un petit tournevis plat et beaucoup de prudence pour forcer le volet de plastique noir masquant la fenêtre à glisser sans perforer le panneau de plastique rouge translucide.

Filtres et pare-soleils

Vignettage

Figure 10

Le vignettage est cet assombrissement des coins causé par l'ombre produite par des accessoires placés trop loin devant la lentille, comme des filtres, lentilles de macrophotographie, adapteurs et pare-soleils.

L'objectif de plastique est juste de la bonne taille pour y ajuster des accessoires filletés de 46mm de diamètre tels que filtres ou pare-soleil.  Cependant, l'idéal est de commencer par un adapteur 49mm-à-46mm, au coût d'environ 2$.  Ceci offre le double avantage de permettre un meilleur choix de filtres (46mm est un diamètre un peu limité dans la plupart des boutiques) et de limiter le vignettage — quoique bien sûr il ne soit pas question d'éliminer complètement le vignettage, l'une des caractéristiques de la Holga (see Figure 10).  Dans mon cas (Sophie), ceci me permet aussi d'utiliser les filtres que je possédais déjà..

Vissez soigneusement l'adapteur, en essayant de le maintenir parallèle à la lentille, et forcez un filet dans le plastique.  Une fois la bague 49mm-à-46mm en place, vous pouvez toujours en ajouter une autre (par exemple, un adapteur 52mm-à-49mm) pour accepter les filtres que vous possédez déjà.  Si vous devez acheter des filtres, achetez-les usagés.  S'il sont égratignés, on s'en fout.

Vous pouvez visser un pare-soleil de caoutchouc bon marché du bon diamètre après avoir installé l'adapteur.  On ne s'inquiète pas trop du vignettage, qui est une tradition de la photo Holga.

Vous vous demandez pourquoi utiliser des filtres avec un appareil bon marché?  Les photos en noir et blanc peuvent être grandement améliorées avec un filtre jaune ou rouge pour rehausser le contraste, et le film couleur peut bénéficier d'un filtre réchauffant 81A, etc.  Si c'est une journée très ensoleillée et que vous utilisez du film 400 ou 800 ISO, vous pourriez utiliser un filtre de densité neutre, sans égard à la couleur.  Vous pouvez aussi utiliser des lentilles dioptriques (lentilles de macrophotographie) pour prendre des photos en gros plan, tel que décrit dans cet article chez Toycamera.com (méthode 3).

Mais maintenant il me faut un photomètre...

À mesure que vous expérimenterez en toutes sortes de conditions d'éclairage, et surtout si vous optez pour la modification Mode-B ("bulb") décrite sur certains sites consacrés à la photo Holga (il s'agit de retirer le ressort qui commande la fermeture de l'obturateur, de sorte que l'obturateur reste ouvert aussi longtemps que vous appuyez sur le déclencheur — utile pour la photo de nuit), vous ferez face au défi d'évaluer l'éclairage ambiant.  Mais vous ne voulez sûrement pas acheter une cellule photométrique dispendieuse pour une caméra bon marché?  Du calme.  Il est tout-à-fait possible de trouver un photomètre (posemètre) pour moins de 50$ et même moins de 10$!  Avant d'acheter, assurez-vous que le manuel d'instructions est inclus ou trouvez-en une copie quelque part.

Plus d'infos sur les Holgas

En français

En anglais

<<< Retour à la page photo d'Edmund et Sophie

© 2005 Edmund Metheny et Sophie Lagacé.